Synthèse
 

Voici une synthèse de mon MIPEC présentant les apprentissages réalisés, les progrès et mes valeurs éducatives. Ce texte ce veut un guide pour le lecteur.

Il est important de noter que je suis une enseignante en constante évolution et que mes réflexions peuvent évoluer dans le temps.

 

 

Cette activité marque la fin du MIPEC et ce veut une prise en charge de mon développement professionnel en tant qu’enseignante au collégiale. Au cours de ce travail, j’ai tenté de démontrer ma capacité à prendre du recul pour mieux analyser mes pratiques enseignantes, à réfléchir sur le chemin parcouru et à tenter de dresser mes objectifs futurs de développement.

Dans une intervention pédagogique, il y a trois phases, la phase préactive, la phase interactive et la phase postactive. Le MIPEC, en plus de me faire connaître et différencier ces phases, m’a permis d’identifier le rôle que j’avais à jouer dans chacune d’elles.

Dans la phase préactive, l’analyse de la situation éducative est importante pour moi car elle oriente mes choix tant pour le contenu que pour les pratiques que j'utilise. Le MIPEC a renforcé en moi le désire que mes cours soient signifiants, qu'ils fassent une différence pour l'étudiant dans l'atteinte de son diplôme dans un programme qu’il a choisi. Je fonde mes actions sur le respect et l’écoute de l’étudiant avec le désir profond de combler un besoin pour lui. (Bloc 1)


Toujours dans la phase préactive, un aspect pour lequel j’ai cheminé énormément est la conception d’interventions pédagogiques. J’ai appris à accorder une importance majeure à la planification pour favoriser un apprentissage en profondeur. Cette planification est centrée sur l’apprentissage de l'étudiant, en le mettant en action, par des choix de contenus appropriés, des objectifs d’apprentissage en lien avec le développement de compétences et des stratégies ou de méthode d'évaluation adéquates.


Ma préparation de cours tente maintenant de respecter le processus type d'apprentissage, afin que le contenu soit significatif et intégré, pour et par l'étudiant. Pour bien respecter ce processus, je m'interroge sur le type de connaissance que je dois transmettre, déclarative, procédurale ou conditionnelle, pour ultimement cibler le processus d'apprentissage qui lui est associé et faire le choix d'une stratégie pédagogique pertinente.


Du côté didactique, comme le domaine de la biologie est vaste et que j'enseigne dans différents programmes, il est important que je sois capable de faire les choix de contenus en fonction de la tâche ou la compétence. Le MIPEC a su me faire cheminer dans cette voie. Il est maintenant évident que mes interventions doivent favoriser davantage la compréhension et diminuer le plus possible la mémorisation, donc orienter l'apprentissage vers un apprentissage en profondeur.


Le MIPEC m'a permis de me questionner, «Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils?». Ce qui m'a amené à utiliser davantage la pédagogie active. J’ai appris à transformer le savoir en connaissance à partir de connaissances que l’étudiant possède, fondement du constructivisme, et ce dans un processus actif. Je suis maintenant en mesure de planifier des stratégies diversifiées et dynamiques qui mettent l'étudiant en action. Le choix de mes stratégies est souvent orienté vers une contextualisation qui permet à l'étudiant de voir un sens aux connaissances qu’il acquière et ainsi favoriser un apprentissage en profondeur. J'ai appris à sacrifier du contenu aux dépens d'une meilleure compréhension.


L’apprentissage de l'analyse de la clientèle m’a révélé l’existence de différents types d'apprenants qui ont des besoins différents. Cet apprentissage m’a conforté dans mon désir d’utiliser la potentialité des TIC en enseignement comme l'utilisation d’un site Web, qui peut soit sécuriser un apprenant plus dépendant ou permettre un dépassement chez un étudiant engagé ou autonome tout en ayant un effet sur la motivation.


Les apprentissages fait dans la conception d’interventions pédagogiques m'a fait réaliser que mon enseignement porte ses assises sur des valeurs importantes comme la réussite et l’implication. (Bloc 2)


Le MIPEC a su me faire cheminer aussi dans le rôle que j’occupe lors de l'intervention pédagogique (phase interactive). J’ai su appliquer le changement de paradigme d’enseignement vers celui d’apprentissage où mon rôle est d’accompagner l'élève. Les interventions planifiées lors de la phase préactive s'orientent toutes vers le même but, mettre l'étudiant en action. L'utilisation de stratégies d'enseignement qui favorisent l'apprentissage en profondeur vise l’intégration des apprentissages à long terme, de manière durable et réutilisable dans différents contextes. Une phrase qui m'a beaucoup marqué durant le MIPEC est la suivante: «S'il n'y a pas d'apprentissage, il n'y a pas eu d'enseignement.» Le MIPEC m’a permis d’orienté mes énergies afin que mon enseignement soit efficace en m’apprenant à déterminer l'essentiel du contenu a communiqué et surtout en me faisant découvrir des stratégies à utiliser afin que les savoirs deviennent des connaissances utilisables dans différents contextes. Je considère maintenant très important la rétroaction fréquente afin de situer l’étudiant dans ses apprentissages et à m’adapter aux rythmes des élèves. Grâce à mes apprentissages dans le MIPEC, je comprends l’importance de l'encadrement que je fournis à l’élève. Une bonne planification et une consolidation des cadres de référence dans ma pratique, me permet de donner une couleur humoristique à mon enseignement, révélant ainsi ma personnalité. Suite au MIPEC, mon intervention pédagogique se base sur l’ouverture, la justice et l’humour. (Bloc 3)


J’ai beaucoup cheminé en ce qui a trait à l’analyse et la révision de mes pratiques pédagogiques dans la phase postactive. Je suis plus objective face à mon enseignement. Je me donne désormais le droit à l’erreur. Ce champ d’action est celui qui me permet d’acquérir de la confiance en ma pratique professionnelle. J'apprends de mes erreurs tout en demeurant humble par rapport à mes actions et mes impacts. J'apprends à ne pas me remettre personnellement en question mais plutôt ma pratique professionnelle en fonctions des besoins et personnalités des groupes classes. L’analyse et la révision de mes pratiques pédagogiques viennent consolider certaines valeurs comme le respect et l’ouverture sur les autres et se base sur l'humilité et l'objectivité. (Bloc 4)


Je peux maintenant me qualifier d’enseignante. Le MIPEC a eu beaucoup d’influence sur ma transformation en me permettant d’améliorer mes compétences psychopédagogiques. L'analyse et la révision des pratiques pédagogiques est en fait la démonstration d'une pratique réflexive, ma capacité d'analyser ma pratique et d'apporter des correctifs adéquats tout en conservant les bons éléments. Bien sûr, cette analyse se fonde sur des cadres de référence pédagogique auquel j'adhère, comme de rendre l'étudiant actif, de favoriser l'apprentissage en profondeur tout en intervenant simultanément sur les éléments de motivations, c’est mon rationnel pédagogique. Ma participation aux activités du MIPEC m'ont amené à porter un regard critique et réflexif sur mes pratiques pédagogiques et ainsi clarifier ses croyances éducatives. L'ensemble du MIPEC s'est révélé être un exercice de métacognition dans lequel j'ai réfléchi et identifié mes valeurs éducatives. Les apprentissages faits durant cette formation me permettent aujourd’hui de baser mon enseignement sur des valeurs éducatives précises comme l'empathie, le souci de répondre à un besoin, l'engagement, l’objectivité, l’humilité et l'humour. La clarification de mes valeurs éducatives m’ont permis de devenir un professeur authentique. Ces cadres de références et ces valeurs éducatives vont s’adapter à ma personnalité de professeur, à mes couleurs et faire de moi «Nadine professeur».


Le MIPEC m'a rendu consciente des différents éléments de l’enseignement. Cette révélation pèse lourd car elle implique plusieurs sphères, la pédagogie, psychologie et la didactique. Je suis convaincu que d'avoir un fondement pédagogique, une pratique réflexive permet d'être une meilleure prof, un prof authentique qui croit en ses actions. (Bloc 5)


Plusieurs notions apprises dans le MIPEC sont encore très théoriques et je pense qu’il reste un gros travail de consolidation à faire afin que les cadres de référence et les valeurs éducatives soient parties intégrants de mon enseignement. Afin de consolider ceci, je souhaite poursuivre ma formation. (Plan de formation)


Ce travail démontre efficacement mon souci de vouloir réviser mes pratiques pédagogiques et de ne pas freiner mon évolution dans le domaine pédagogique. J’espère que votre visite dans ce travail vous permettra de cerner mes apprentissages, de percevoir mon évolution et d’avoir une idée de mes perspectives futures. J’aimerais surtout que ce travail vous montre mes assises en tant qu’enseignante, mes cadres de référence et mes valeurs éducatives.